Québec en hiver

Québec, la capitale du Québec. 

La ville est perchée sur une hauteur surplombant l'embouchure du Saint Laurent. La vraie mer est encore loin, mais déjà le fleuve devient si large qu'il n'y pas plus de pont en aval du fleuve. Le château de Frontenac est le grand bâtiment qui se détache sur la crête. Dans la ville, les plaines d'Abraham Lincoln rappellent des temps où les enjeux de la Belle Province se sont décidés.

La ville est la porte des régions du nord-est vers Tadoussac, Rimouski situées au bord de l'embouchure. Tadoussac est un port bien connu des amateurs de baleines. Au large croisent les rorquals et les bélougas qui viennent profiter de la nourriture plus abondante venue du Saint Laurent et du Saguenay.

Le Saguenay est la rivière qui vient du nord ouest et du lac Saint Jean. Elle est réputée pour être très froide. La rivière servait autrefois à faire circuler les grumes par voies d'eau. C'est le long de cette rivière que notre voyage devrait se poursuivre et nous permettre de rejoindre le parc du mont Valin.

Après les projets, la réalité

Chez Vincent, nous nous sommes attardés plus que prévu. A midi, quand nous étions finalement prêts à partir, nous avons encore fait un détour chez Gros Luxe, la brasserie sympa à côté de l'appartement de Vincent. Ce temps nous a encore permis de préciser les projets pour le weekend prochain. Finalement, à 13h30, la voiture démarre en direction de l'est pour la ville de Québec, la ville la plus française de l'Amérique du Nord.

Trouver le centre-ville dans la nuit n'a pas été très simple. Avec les sens uniques, nous avons tourné un peu en rond pour trouver l'hôtel des Tourelles recommandé par le guide du routard. L'hôtelier très sympa a pris le temps pour nous expliquer les ressources de la ville, de quoi faire un programme de plusieurs jours. Il nous a aussi donné des informations pour le camp Mercier, un centre Sépaq où nous devrions pouvoir faire du ski de fond. 

Nous avons ensuite magasiné dans la rue Saint Jean, sans beaucoup de concurrence d'autres touristes. Avec un passage à la pharmacie pour acheter une mousse à raser, du thé vert ... L'épicerie était aussi originale. Elle date et doit être la deuxième plus ancienne épicerie de l'Amérique du Nord, après une autre qui se situe au Mexique. Au restaurant Hobbit, nous avons commandé des raviolis et un verre de Bordeaux. Bonne adresse pour un restaurant à Québec.

 

Mardi 10h. Nous sommes sur le point de partir à la découverte de la ville. Objectif la vieille ville avec différents incontournables que nous avons décidé de mettre au programme de la journée. Le chalet nature, ce sera pour demain. Nous restons une journée de plus dans notre hôtel des Tourelles. 

L'hôtelier est venu de Concarneau en 2011 avec femme, enfant et le chien. Il nous a bien expliqué les ressources de la ville. Il nous a proposé la chambre studio du rez-de-chaussée qui nous permet de nous étaler. On pourrait même faire la cuisine avec la cuisinière, l'évier et le frigo.

Je pensais être autonome au niveau des alimentations électriques des smartphones, tablette et ordinateur. Mais mon adaptateur ne fonctionne pas du tout. Nous avons commencé à prendre des mesures d'économie depuis hier soir. Ce matin, notre hôtelier nous a donné un adaptateur qui marche. Du coup, embellie sur nos moyens de communication et tant pis pour la déconnexion complète qu'inconsciemment j'espérais peut-être.

Côté météo, il fait un froid canadien. Les promeneurs sont emmitouflés dans des bonnets tirés jusqu'au bas des yeux. Le bulletin annonce une arrivée de neige pour cette nuit. Le projet chalet dans un parc se précise, même si nous ne pourrons pas faire de ski de fond dans des sentiers aménagés dans ce but.

Pour faire la mise en ligne de mes notes, la procédure reste un peu complexe. J'utilise l'outil notes de la tablette pour saisir les textes. Je les mets en ligne. Mais je suis obligé de les reprendre sur un vrai ordinateur pour pouvoir mettre certains caractères et reprendre d'autres parties qui je n'arrive pas maîtriser sur cette tablette. Ensuite, il faut récupérer les photos de l'appareil photo, puis redimensionner ces photos et la télécharger sur le site. Toute une procédure qui demande de la persévérance et des facilités pour se connecter sur internet et de disposer des bons outils informatiques. Du coup, la publication de photos reste très limitée. Il faut aussi dire que la journée très courte empêche de faire beaucoup de photos et encore moins de bonnes photos à cause du manque de lumière. 

Aujourd'hui, la ville de Québec était à nous. Nous avons pris la rue saint Jean tout du long pour arriver dans l'enceinte de la vieille ville et avons d'abord fait une halte au centre des informations en face du château de Frontenac. Après la présentation des activités à faire à Québec, nous avons évoqué les ressources disponibles pour faire un bon plan avec Vincent le weekend prochain. Plusieurs solutions existent autour du parc de la Mauricie, plusieurs formules qui permettent de profiter de la nature tout en offrant quelques services exceptionnels comme un spa en plein air et des trucs comme ça. Pas forcément très écologiques, mais donnant un air de fête pour marquer la fin de l'année avec Vincent.

Ce matin, nous avons aussi réservé un chalet pour 2 jours dans le parc de la Jacques Cartier qui nous permettra de faire des randonnées dans la neige, mais pas encore de ski de fond.

Après le centre d'information ou office de tourisme, nous avons fait le tour du château de Frontenac qui est un hôtel extraordinaire par son emplacement et par son allure. Nous avons fait un petit tour à l'intérieur pour savoir si un dîner spectacle avait lieu le soir dans l'hôtel ce qui n'était pas le cas le mardi. La concierge nous a proposé une liste de tous les spectacles à Québec ce mardi. Nous avons choisi un spectacle d'humour avec Valérie Blais au grand théâtre à 20h. Notre journée est maintenant bien structurée. Nous descendons la falaise pour visiter le plus vieux quartier de Québec, quand Québec n'était qu'un groupe de quelques maisons au bord du fleuve. Nous avons trouvé un Resto provençal pour nous redonner des forces avant d'enchaîner avec le marché de noël sur le port et le musée des civilisations où nous nous sommes intéressés à une exposition sur l'histoire du Québec.

Une date à retenir 1765. Cette année-là, la France a cédé la nouvelle France aux anglais après une bataille perdue dans les plaines d'Abraham Lincoln à Québec. En ce temps, malheureusement, Voltaire et la France n'avaient pas perçu l'intérêt de la présence française en Amérique du Nord.

En revenant à l'hôtel, nous avons contourné une petite place sur laquelle des patineurs évoluaient, chacun étant venu avec son propre matériel. Martine aurait peut-être voulu se lancer sur la piste, mais je crois qu'elle se réserve pour le patinage sur la rivière un peu plus tard dans notre voyage.

Nous revenons du spectacle humoristique de Valérie Blais. C'était son premier woman show. Valérie Blais est une artiste connue dans des séries télé. Elle pratique beaucoup l'autodérision. Et ça marche, le public québécois rit instantanément. Quand les allusions portent sur d'autres personnalités québécoises, nous nous sentons un peu largué. Mais nous avons passé une bonne soirée au grand théâtre qui est à 5 mn à pied de notre hôtel.

Ce soir, nous avons grignoté dans notre studio qui est équipe d'une cuisine et d'une table pour prendre des repas. Au menu, une soupe avec une recette québécoise, du poulet, du cheddar. Nous avons pris un dessert au sirop d'érable en revenant du spectacle. 

Pour la connaissance de la ville de Québec, on va s'arrêter là cette fois-ci. On reviendra pour visiter la citadelle et la cathédrale. Demain objectif le parc de la Jacques Cartier avec un chalet plus fruste et fini la connexion à internet pour quelques jours.

Nous venons de recevoir des nouvelles de Laurent et Estelle qui se sont installés à Toronto. Ils nous font même signe de passer les voir chez eux. Pour cette fois-ci, ce ne sera pas possible, mais on mettra cela au programme la prochaine fois.

J'aime Bof

Commentaire

coucou de Aline et gaelle - 03-12-14 00:02

On suit vos aventures avec attention et on aimerait encore plus de photos.

bisous

Aline et Gaëlle

1 sur 1 personne a trouvé cet avis utile.
Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui Non

Votre commentaire sur 'Québec en hiver'